12 astuces pour économiser plusieurs milliers d'euros  par an

 

Quand la plupart des gens essaient de trouver un moyen pour économiser de l’argent, les résultats sont en général moyennement satisfaisants. Dans ce cas, la meilleure chose à faire est de cibler les postes les plus importants en dépense d’habitat pour réaliser de substantielles économies.

Se concentrer sur les dépenses les plus élevées va vous permettre de réaliser les économies les plus importantes sur votre budget. Ainsi, vous devriez être en mesure de récupérer plusieurs milliers d’euros sur vos factures en une année. Une fois le mécanisme bien ancré, vous pourrez vous concentrer sur les postes aux dépenses moins élevées pour optimiser votre budget.

 

Voici les 14 astuces pour pour économiser plusieurs milliers d’euros par an

 

1. DÉBRANCHEZ VOS APPAREILS ÉLECTRIQUES DURANT LA NUIT 

Economie d'énergie
Combien d’équipements électriques possédez-vous ? Ecran plat, tablette, Macbook, iMac, PC de bureau, mobile/iPhone, imprimante, Console PS4 ou Xbox1, four micro-onde, enceintes stéréos, lave linge, etc…

Savez-vous qu’ils consomment de l’électricité même éteints (mode veille) ?
Un ménage français possède en moyenne 30 appareils branchés en permanence sur le courant électrique qui génèrent plus de 100 euros/an de facture EDF supplémentaire !

La solution simple et efficace est de débrancher tous vos équipements électriques (hors réfrigérateur ou frigo) durant la nuit. Vous pouvez relier ces derniers sur une ou plusieurs barrettes-secteur disposant d’un bouton ON/OFF pour débrancher ou brancher le courant. Ou bien opter pour des prises de secteur programmable.

Economie réalisée : 5 à 7% d’électricité.

 

2. INVESTISSEZ DANS DES ÉQUIPEMENTS CERTIFIÉS ENERGY-STAR

Energy Star
Si vous travaillez à domicile au moins une fois par semaine ou que vous utilisez souvent votre ordinateur, imprimante, scanner, téléphone VoIP, il sera utile d’investir dans des appareils labellisés Energy-Star. En effet, ces derniers consomment jusqu’à 50% d’électricité en moins par rapport à un équipement standard, et vous permettront d’économiser quelques centaines d’euros par an.

Par exemple, les laptops (Macbook, PC portable) certifiés Energy-Star consomment deux fois moins d’électricité. Une économie d’énergie importante et bénéfique pour votre budget.

Economie réalisée : 50 à 60% d’électricité.

 

3. OPTEZ POUR DES AMPOULES BASSES CONSOMMATION 

Lampes basse consommation
Seulement 5 à 7% de l’électricité produite par les ampoules traditionnelles est transformée en lumière. Les 95% restant sont gâchés en chaleur résiduelle. Les ampoules à économie d’énergie nommées également lampes à basse consommation (LBC) ont besoin de 15 fois moins d’énergie qu’une ampoule traditionnelle (lampe à incandescence) pour une même qualité de lumière.

Les ampoules basses consommation fluorescentes ou LED coûtent un peu plus cher, mais durent jusqu’à 25 fois plus longtemps, et consomment environ 5 à 8 fois moins d’électricité qu’une ampoule ordinaire. Par exemple, le remplacement de 10 ampoules pourrait vous faire économiser jusqu’à 500€ sur la durée de vie des ampoules.

Durant la journée, ouvrez vos rideaux ou vos stores et laissez entrer le soleil, vous réduirez significativement votre consommation d’électricité de la journée en profitant de la lumière naturelle au lieu d’un éclairage artificiel.

Economie réalisée : 75% d’électricité.

 

4. OPTEZ POUR UN TERMOSTAT PROGRAMMABLE 

Nest Thermostat
Si vous êtes souvent absent de votre domicile ou régulièrement en voyage (en vacance ou en déplacement professionnel), opter pour un thermostat programmable devient vite une nécessité. En effet, l’installation d’un thermostat d’ambiance programmable, qu’elle soit centralisée ou par zone permet de réaliser de réelles économies pour un coût raisonnable.

La température de confort chez soi se situe entre 19 et 19.5°C. De même, pourquoi chauffer à cette température quand vous êtes absent de votre maison, dans les pièces que vous n’utilisez pas ou pendant la nuit. Avec une régulation programmable, il est possible de paramétrer des réduits de température. Le réduit le plus courant est de 18°C. Pour des périodes d’absence prolongées, il est possible de mettre en place un réduit de température de 14 à 16°C. Sachant qu’une baisse du chauffage de 1°C permet une économie d’énergie d’environ 7%, on réalise vite qu’il n’est pas utile de chauffer au maximum la maison lorsqu’elle est inoccupée.

Economie réalisée : 15% d’électricité.

 

5. ENTRETENEZ VOTRE TUYAUTERIE ET INSTALLEZ DES SYSTEMES D’EAU A FAIBLE DÉBIT

Economie d'eau
Selon une enquête de 60 millions de consommateurs publiée le 20 mars 2014, un litre sur cinq d’eau potable est perdu dans des fuites en France.  Un grand gaspillage qui représente 1 milliard 300 millions de litres d’eau chaque année, soit l’équivalent de 430.000 piscines olympiques !

Assurez-vous d’effectuer une inspection de votre tuyauterie au minimum une fois par an  et de réparer les éventuelles fuites. Un robinet qui fuit augmente de 10% votre facture d’eau.

En autre, envisagez d’installer des systèmes d’eau à faible débit qui coûtent environ 5 à 10€  à l’unité :
– Economiseur d’eau de type mousseur qui se fixent sur vos robinets. Le mousseur permet de faire des économies d’eau de l’ordre de 40 % par robinet, ainsi le débit moyen du robinet passe de 12 litres par minute à environ 7 litres par minute.
– Economiseur de chasse d’eau. Le sac économiseur d’eau de WC d’une contenance d’un litre environ prend la place d’un litre d’eau de chasse d’eau. Ainsi il permet d’économiser un litre d’eau par chasse. Par exemple, ce système installé dans un foyer de 4 personnes qui fait 4 chasses d’eau par jour,  permet d’économiser 16 litres d’eau potable par jour.
– Réducteur de débit de douche : Votre consommation d’eau de douche passe de 20 litres par minute à 12 litres par minute soit une économie d’eau de 40%, ce qui représente 80 litres d’eau économisés sur une douche de 200 litres.
– Pomme de douche économique : Vous pouvez économiser de l’eau jusqu’a 50%, ce qui représente 100 litres d’eau économisés sur une douche de 200 litres.

Economie réalisée : 50% d’eau.

 

6. PASSEZ MOINS DE TEMPS SOUS LA DOUCHE
Lorsque nous prenons une douche nous utilisons en moyenne entre 60 et 200 litres d’eau potable, soit environ 20 litres d’eau par minute. Si vous aviez pour habitude de rester 12 minutes sous la douche (soit 240 litres d’eau), envisagez de diviser votre temps par deux.
Ainsi pour une douche de 6 minutes, vous consommerez 50% d’eau en moins, soit 120 litres d’eau au total. Si vous optez en plus pour un système d’eau à faible débit, vous ne consommerez que 60 litres d’eau (50% d’économie en plus).

Ainsi, il suffit de diminuer notre temps sous la douche pour commencer à réaliser d’importante économie d’eau potable.

Economie réalisée : 30 à 50% d’eau.

 

7. OPTIMISEZ L’ISOLATION DE VOTRE CHAUFFE EAU ET DE VOTRE HABITAT
Savez-vous qu’en période de froid, ou durant l’hiver, 40% de la chaleur d’une maison est gaspillée faute d’une bonne isolation ? Pour y remédier, des solutions simples et pratiques existent :
– Couverture isolante pour votre chauffe eau : En appliquant cette protection thermique autour votre chauffe eau, vous économiserez 30 à 40% de chaleur.
Voir la vidéo de démonstration.
– Mousse expansive spéciale isolation : Elle est spécialement formulée pour s’intégrer aux systèmes d’isolation selon les dispositions de la RT 2012, lors de la pose des portes et fenêtres, isolation thermique et phonique entre les maçonneries et les cadres des portes et fenêtres. Idem pour l’isolation des combles et des canalisations. Environ 27€ le litre chez Castorama.
Voir la vidéo de démonstration.

Economie réalisée : 10% sur la facture d’énergie.

 

8. DÉTECTEZ ET COLMATEZ LES FUITES D’AIR DANS VOTRE MAISON
Savez-vous que dans certaines maisons, les courants d’air ou fuites d’air peuvent représenter entre 25 et 40% de la perte de chaleur, ce qui signifie un maximum d’énergie gaspillée et une hausse de la facture de chauffage de 15% tous les ans. En effet, l’air froid s’infiltre dans la maison, génère des courants d’air et peut rendre certaines pièces difficiles à chauffer, et donc être responsable d’une hausse de la facture de chauffage.

Les fuites d’air au niveau des portes et des fenêtres sont à l’origine d’importantes déperditions de chaleur. Dans ce cas,  calfeutrez vos fenêtres avec des joints en Néoprène ou des joints moulés ou métalliques (isolation parfaite et durable) et posez sur le bas des portes extérieures un bourrelet ou une languette de caoutchouc que vous fixerez avec des adhésifs ou par vissage. Envisagez également de remplacer vos fenêtres existantes par des modèles équipés du double vitrage, vous y gagnerez sensiblement en isolation thermique et sonore.

Astuce pour repérer les fuites d’air : Sur tout le pourtour de la maison, déplacez lentement une bougie ou une mince feuille de papier le long des arêtes des murs, des planchers et des plafonds. S’il y a fuite d’air, la flamme de la bougie ou la feuille de papier bougeront.

Economie réalisée : 40% sur la facture de chauffage

 

9. N’ACHETEZ PLUS D’EAU MINÉRALE EN BOUTEILLE
Aujourd’hui, un litre d’eau du robinet coûte en moyenne 100 à 200 fois moins cher qu’un litre d’eau en bouteille, d’après le rapport 2009 de la consommation durable de Mes Courses pour la planète. En 2008, 84% des Français considéraient l’eau du robinet comme « sûre ». Ce chiffre en 2015 a certainement dû évoluer à la hausse.

Voici un exemple chiffré pour illustrer le budget annuel très élevé en bouteille d’eau minérale :
– Vous payez 3,20€ pour un pack d’eau de Vittel (6* 1,5l) soit le prix de 0,53€ par bouteille. Une famille moyenne de quatre personnes consomme en moyenne jusqu’à 6 litres par jour, soit l’équivalent d’une bouteille d’1,5l par personne par jour pour un cout de 3,20€.
Multiplié par 365 jours, son budget annuel frise les 1168€ consacrés à l’eau potable !
Ainsi, si vous choisissez de consommer de l’eau de robinet, vous ferez une économie de plus de 1000 euros par an.

Pour les plus sceptiques, ils existent deux systèmes de filtration d’eau de robinet qui filtrent le chlore, les pesticides, les métaux lourds et même le calcaire pour les carafes filtrante (grâce au charbon actif) :
– Un filtre pour robinet : le modèle de base vous coûtera en moyenne 120€ soit 0,06€/L la première année puis 0,05€/L les années suivantes.
– Une carafe filtrante : Aux environs de 20€ pour une carafe et 7€ la cartouche. La première année (carafe + cartouches) : 104€ soit 0,06€ par litre d’eau ; puis 0,05€ par litre d’eau les années suivantes. 

L’investissement de départ est vite amorti pour ces deux systèmes de filtration d’eau de robinet.

Economie réalisée : Plus de 1000 euros par an

 

10. UTILISEZ UNE BOUILLOIRE ÉLECTRIQUE POUR FAIRE BOUILLIR DE L’EAU
Quelle est la solution la plus économique et la moins énergivore pour bouillir de l’eau : utiliser une bouilloire ou utiliser une gazinière ?

La bouilloire est l’ustensile qui consomme le moins d’énergie pour faire bouillir de l’eau. En tenant compte des tarifs actuels de l’énergie en France, utiliser une bouilloire pour faire bouillir de l’eau se révèle aussi être la solution la plus économique. 

 

  Energie consommée Prix énergie (cEur/kWh) Coût (CEur)
Bouilloire 0,11 kWh 10,81 1,19
Gazinière 0,3 kWh 8,66 2,5

 

Une bouilloire (chauffe-eau électrique) a une puissance de 300 à 1200 watts selon les modèles, et a un coût horaire de 3 à 32 centimes et des émissions moyennes de 195  à 2000 grammes de CO2.

Pour un prix moyen de 20€, vous gagnez un temps considérable pour faire  bouillir votre eau (1 minute environ) et consommez beaucoup moins d’énergie. 

Economie réalisée : 6 à 10% d’électricité

 

11. UTILISEZ DES CASSEROLES ET DES POÊLES A LA BONNE TAILLE
Savez-vous qu’en utilisant de manière appropriée les casseroles et les poêles de taille adaptée à la plaque de cuisson, votre viande cuit plus rapidement mais en plus, vous réduisez considérablement votre consommation d’énergie.

Par exemple, une casserole de 16 cm posée sur une plaque de cuisson de 22 cm occasionne une perte 40 % d’énergie. Si vous utilisez une plaque à induction, vitrocéramique ou une cuisinière à gaz, vous pouvez économiser jusqu’à 30€ et 20€ respectivement par année en utilisant des casseroles ou des poêles de taille adaptée à vos plaques de cuisson. 

Economie réalisée : 6 à 9% sur votre facture de gaz ou d’électricité 

 

12. NETTOYEZ LES FILTRES DE VOTRE SECHE LINGE APRES CHAQUE UTILISATION
Etes-vous au courant qu’un sèche linge fonctionnant avec des filtres à charpie mal nettoyés perd 25% d’efficacité et consomme plus d’électricité.  

Un sèche linge fonctionnant avec des filtres à charpie nettoyés consomme moins d’énergie, a une durée de vie plus longue et une rendement supérieur. De plus, le risque de panne est diminué et vous évite de devoir payer des frais de réparation élevés.

Economie réalisée : 4 à 8sur votre facture d’électricité 

 

13. OPTEZ POUR UN SECHE LINGE ECONOMIQUE
Vous êtes tenté par un sèche-linge, mais vous craignez que la facture d’électricité ne s’envole et que vos vêtements rétrécissent ? 

Sur un modèle traditionnel, une résistance chauffe l’air qui est envoyé dans le tambour grâce à une turbine. L’air chaud qui circule à l’intérieur du tambour sèche les vêtements. Ce système est énergivore et consomme beaucoup d’électricité.

Sur un modèle à pompe à chaleur,  une pompe utilise la chaleur déjà présente dans l’air ambiant pour créer de la chaleur. Grâce à son fonctionnement en circuit fermé, la consommation d’électricité est ainsi réduite jusqu’à 50 % par rapport à celle de la classe A.
Ces modèles sont notés A++.  Comparé à un modèle classé B, la même facture est divisée par 2 !

Personnellement, je recommande la marque MIELE, elle propose des appareils très fiables, qui durent plus de 15 ans, et qui possèdent des fonctions élaborées pour consommer moins d’électricité (calcul du taux d’humidité dans la machine, du poids et du temps de séchage à la minute près). Le SAV propose un excellent service et est très réactif. En tant que propriétaire d’un sèche linge, lave linge, congélateur/frigo et plaque de cuisson de la marque Mièle, je n’ai jamais eu de problème de fonctionnement.

Economie réalisée : 50 % d’électricité 

 

14. CHANGEZ VOTRE MANIERE DE LAVER VOTRE LINGE

Etes-vous au courant que votre façon de laver vos habits impacte plus ou moins votre facture d’électricité ?  Voici quelques conseils pour diminuer votre consommation d’énergie :
– N’utilisez pas le réglage “demi-charge” de votre machine à laver. Attendez d’avoir suffisamment d’habits pour une charge complète, car la “demi-charge” fait économiser moins de la moitié en eau et en énergie par rapport à une charge complète.
– Evitez tout programme avec une température élevée lorsque vos habits ne sont pas très sales. Un programme « chaud » (eau à 60° C) consomme beaucoup plus d’énergie qu’à 40° C, et laver à 60° C ne vous garanti pas un lavage plus efficace en terme de propreté.
– utilisez le programme Essorage de votre lave linge pour essorer vos habits avant de les mettre dans votre sèche linge, ceci pour réduire le temps de séchage. – Nettoyez le filtre à charpie de votre sèche linge avant chaque séchage. Non seulement l’excès de charpie est responsable d’une hausse de la consommation d’électricité et risque d’allonger la durée du séchage

Economie réalisée : 30 à 40% d’électricité 

 

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à laisser un commentaire ou à le partager sur Facebook.